Tag

bio

Parcourir

Parler sans langue de bois

Julie et moi, on ne se connaissait pas il y a encore 4 ans, lorsqu’elle a lancé Exertier. Comme elle est très active sur les réseaux sociaux, elle m’a interpelée sur un point cosméto que j’évoquais dans un post (les lotions sont-elles si utiles ?) et voilà comment je les ai rencontrées, elle et la marque éponyme qu’elle a créée.

Avoir une marque à son nom, c’est pas la classe ça ? N’allez pas vous méprendre, Julie est d’une simplicité confondante. Originaire des Alpes, elle revendique un attachement (très fort) à ses origines savoyardes et tient à mettre en valeur les ressources naturelles de la région qui l’a vue grandir.

Elle a beau avoir une formation marketing poussée, elle garde un discours vrai, censé et juste, lorsqu’il s’agit de parler cosmétiques, que ce soit de sa marque ou des autres. Car, j’ai oublié de vous dire : Julie est tombée très jeune dans le chaudron de la beauté. Elle se tient au courant de tout ce qui est lancé et a une culture beauté à faire pâlir de jalousie certaines pros… Moi, je dis qu’elle a certainement été journaliste beauté dans une autre vie.

Allez, à vos écouteurs, c’est l’heure de Beauty Toaster.

Vous pouvez suivre la marque Exertier sur IG @exertierofficiel et sur FB @ExertierTrésordesAlpes . Retrouvez toutes les infos sur les marques sur le site Exertier

Pour  ne manquer aucun nouvel épisode de Beauty Toaster le podcast, le mieux est de vous abonner sur iTunes (Apple) ou Soundcloud (si vous êtes sur Androïd). N’oubliez pas, sur l’un comme sur l’autre, de laisser un commentaire ou une note, voire même les deux si vous avez aimé. Vous permettrez ainsi à Beauty Toaster de profiter d’une audience plus large et donnerez à d’autres auditeurs la chance de le découvrir. N’hésitez pas aussi à en parler autour de vous. Merci infiniment pour votre écoute, votre fidélité, votre soutien. 

Et suivez-moi sur Instagram @beautytoaster et sur la page Facebook @beautytoaster pour être notifié des nouveaux épisodes.

Le fruit préféré des français, mais pas que…

Je connais Shirley depuis plusieurs années. Je l’ai rencontrée à l’époque où elle lançait sa marque. Dynamique, enthousiaste, j’ai tout de suite voulu lui donner un coup de main, de la visibilité comme on dit. Selon moi, un magazine spécialisé dans la beauté se devait de faire découvrir les « petites » marques innovantes. C’est ce que je pense avoir fait avec Kadalys, et c’est ce que je continue de faire encore aujourd’hui avec Beauty Toaster.

Une marque qui exploitait pour la première fois une ressource végétale, emblématique de l’île où sont nés mes parents, je ne pouvais pas passer à côté. Qui l’eut cru ? Le bananier regorge d’actifs cosmétiques (notamment anti-âge) bien connus dans la pharmacopée créole.

Sept ans après notre première rencontre, j’ai voulu donner la parole à Shirley, remettre un coup de projecteur sur sa jolie marque. Aujourd’hui Kadalys a intégré Station F et un incubateur censé accélérer son développement. Eh oui, ce n’est pas si facile de s’imposer dans les circuits traditionnels (#lapharmacie) quand on est seule à bord.

Avec Shirley on parle actifs, agriculture, écologie, engagement éco-responsable…

Vous pouvez la suivre sur IG @Kadalys et sur FB @Kadalys retrouver toutes les infos et actualités sur la marque sur le site Kadalys

Pour  ne manquer aucun nouvel épisode de Beauty Toaster le podcast, le mieux est de vous abonner sur iTunes (Apple) ou Soundcloud (si vous êtes sur Androïd). N’oubliez pas, sur l’un comme sur l’autre, de laisser un commentaire ou une note, voire même les deux si vous avez aimé. Vous permettrez ainsi à Beauty Toaster de profiter d’une audience plus large et donnerez à d’autres auditeurs la chance de le découvrir. N’hésitez pas aussi à en parler autour de vous. Merci infiniment pour votre écoute, votre fidélité, votre soutien. 

Suivez-moi sur Instagram @beautytoaster et sur la page Facebook @beautytoaster pour être notifié des nouveaux épisodes.

 

Des marchés de l’art à la cosméto bio

Alexandra Chevallier a toujours eu une relation intense avec la nature. Et puis, elle a « délaissé » la nature pour se tourner vers les marchés de l’art. Mais comme beaucoup de jeunes de sa génération, la jeune trentenaire s’est vite lassée des codes rigides de ce milieu où elle ne s’imaginait pas s’épanouir et encore moins « s’éclater ».

Elle se rappelle alors ses vacances à la campagne, ses balades en montagne, ces longs moments à observer la nature.  Et puis, elle commence à se « bricoler » une crème sur mesure pour sa peau difficile. Elle creuse sur son idée, fait le tour de ses amies et se rend compte qu’elle n’est pas la seule à souffrir d’une peau délicate. Banco ! Elle va créer des soins.
Latitude Paris naît en 2017. Trois produits à base de cire végétale et d’abeille, d’huile d’olive et d’huiles essentielles qu’elle met au point avec un laboratoire situé dans les Landes.

Moi, je vous dis qu’on va entendre parler de cette petite marque qui ne demande qu’à grandir. Parce que des projets, Alexandra en a et pas seulement en cosmétiques… Allez, à vos écouteurs, c’est l’heure de Beauty Toaster.

Pour  ne manquer aucun nouvel épisode de Beauty Toaster le podcast, le mieux est de vous abonner sur iTunes (Apple) ou Soundcloud (si vous êtes sur Androïd). N’oubliez pas, sur l’un comme sur l’autre, de laisser un commentaire ou une note, voire même les deux si vous avez aimé. Vous permettrez ainsi à Beauty Toaster de profiter d’une audience plus large et donnerez à d’autres auditeurs la chance de le découvrir. N’hésitez pas aussi à en parler autour de vous. Merci infiniment pour votre soutien. 

Vous pouvez aussi me suivre sur Instagram @beautytoaster et sur la page Facebook @beautytoaster

Crédit photo : Marlène Goulard

 

Manger veggie friendly !

Pour ce nouvel épisode, je reçois Stéphane Saclier. Stéphane a été attaché de presse mode, beauté et art de vivre pendant 25 ans. Et puis un jour, il a lâché ce métier qu’il adore pour se consacrer à sa passion, la cuisine.

En octobre 2017, il lance Cantine Saclier, un service de traiteur healthy, une cuisine radieuse, comme il l’appelle. Il travaille des produits de saison, frais et bio. Sa cuisine principalement à base de légumes, de légumineuses et même de fleurs est aussi belle à regarder que savoureuse.

Aux antipodes des régimes masqués et autres diktats alimentaires qu’on nous assène chaque année au mois d’avril, alors que les vacances arrivent à grandes enjambées, le discours de Stéphane fait du bien à entendre. Il nous raconte ce « nouveau » métier qu’il découvre en tant que professionnel, son amour des petites producteurs et de la bonne bouffe.

Alors oui, les acteurs de la fashion week à Paris et les stylistes des magazines plébiscitent sa cuisine. Mais Cantine Saclier, c’est pour tout le monde !

Allez arrêtez de compter les calories (so 2017 !) et mettez vos écouteurs, c’est l’heure de Beauty Toaster.

C’est ici pour découvrir Cantine Saclier

Stéphane évoque l’une de ses sources d’inspiration (10:25), Rose Bakery. Plusieurs restaurants et boutiques dans Paris.

Pour  ne manquer aucun nouvel épisode de Beauty Toaster le podcast, le mieux est de vous abonner sur iTunes (Apple) ou Soundcloud si vous êtes sur Androïd. N’oubliez pas, sur l’un comme sur l’autre, de laisser un commentaire ou une note, voire même les deux si vous avez aimé. Vous permettrez ainsi à Beauty Toaster de profiter d’une audience plus grande, donnerez à d’autres auditeurs la chance de le découvrir. Merci infiniment pour votre soutien. 

Vous pouvez, si vous le désirez, me suivre aussi sur Instagram @beautytoaster et sur la page Facebook @beautytoaster

Quoi de neuf en février ?

Fin décembre, mon dernier post 2017 sur beautytoaster.fr ancienne version était un pêle-mêle d’anciens posts. J’ai bien aimé faire ce petit frichti, du coup, j’ai décidé de l’adopter plus souvent mais cette fois pour vous parler de nouveautés dont je n’ai pas forcément le temps de parler en long et en long large. Je l’ai baptisé Speed List. Parce que j’y dis l’essentiel en quelques mots. Ca me permettra de parler d’autre chose que de beauté, de lieux, d’expos, d’événements… J’espère que ça vous plaira.

  1. Combattre la cécité des enfants. L’Occitane s’engage depuis une vingtaine d’année contre la cécité. A ma connaissance c’est la seule marque qui met du braille sur ses packagings. Saviez-vous que 80% des déficiences visuelles pourraient être évitées ou soignées grâce à un apport de vitamine A suffisant ? Ce n’est pas moi qui le dis, mais l’OMS. Cette carence est la principale cause de cécité chez les enfants de moins de 5 ans. La marque s’associe depuis des années à l’Unicef afin de combattre ce handicap et a fait don en 2017 d’1 million d’euros, soit la garantie pour plus 400000 enfants d’un apport suffisant de la précieuse vitamine. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’acheter ce petit savon au beurre de karité. Tous les profits iront à l’Unicef  et permettront un apport pendant toute une année, non pas à un mais à trois enfants. 4€ (l’équivalent de 4 quatre croissants) pour sauver la vue de trois enfants… Savon Solidaire, en vente en boutique et sur loccitane.com
  2. Autour de l’encens. La ligne de parfums et de bougies Tobali, à l’esthétique parfaite, trouve son inspiration dans l’art de l’encens et se veut le symbole de la beauté cachée, adulée dans les temps anciens. Inspirées de personnages japonais, les fragrances sont hyper subtiles. Celles des bougies évocations de lieux (salle de thé, jardin zen…) le sont tout autant et seraient, paraient-il, l’accompagnement idéal pour la méditation. Je ne suis jamais allée au japon, mais j’ai l’impression de m’en approcher. Au Printemps de la Beauté,  64 Boulevard Haussmann Paris IX.
  3. Retour aux Origins. Celles qui sont de ma génération et même les quarantenaires se rappellent forcément cette marque. Elle avait déboulé à la fin du 20ème siècle (les blogs n’existaient même pas 😉 ), tel un OBNI (objet beauté non identifié). Naturelle mais pas encore totalement vertueuse, et encore moins bio. Trop hybride peut-être… Finalement, elle était repartie telle une météorite. Plus de son plus d’image. A part à Londres, New-York et dans les duty free, où je l’avais retrouvée. Elle n’était donc pas morte ! Aujourd’hui, elle revient en France, avec des valeurs plus affirmées. Une veille constante sur le sourcing des ingrédients, un respect des ressources naturelles. Une blacklist de substances nocives (phtalates et parabènes of course, mais également prétochimie, ingrédients d’origine animale… la liste est longue !). La marque vise une empreinte carbone zéro à l’horizon 2020. Ce serait une révolution dans le secteur. En attendant cette date pas si éloignée, on redécouvre Origins et sa ligne Ginzing, à base de grains de café et de ginseng pour retrouver un teint éclatant et une peau tonique. (Exclu Sephora).
  4.  Merci chef ! Quand Thierry Marx entreprend une collab’ avec Detox Delight, rebaptisé Pure Delight (vous savez, c’était les 1ers jus détox, je vous en ai déjà parlé #archives), ça donne des salades et des plats veggies, zéro protéines animales, assaisonnés d’épices, avec une asian touch hyper gouteuse. Miam, la salade de kale avec cubes de potiron rôti et graines de courge ! Ca change des jus à gober toute la journée et en ces temps de froid polaire, c’est bien plus sympa à avaler. On est quand même à moins de 1500 calories par jour (ça peut paraître un peu juste le 1er jour), et c’est un bon moyen pour mettre son organisme au repos. Ca ne dure que 3 jours. Aucun risque de se désocialiser, ni de devenir dingue en pensant à la bouffe H24. Et en plus, on mange des préparations de chef. Que demander de plus ? Eat Lean Delight, à shopper sur le site de Pure Delight.

Histoire d’une bio convers(at)ion

Il y a quelques mois, j’avais écrit un post sur Awesome, la boutique de Cécile Tall située dans le 9ème à Paris. Le post avait beaucoup attiré l’attention. Et pour cause ! C’est une vrai caverne d’Alibaba cette boutique, pour qui aime la cosméto bio et naturelle de haute volée !

J’ai voulu en savoir un peu plus sur ce qui animait Cécile, la femme qui a rêvé ce magasin de cosmétiques pas comme les autres. Parce qu’au départ Cécile, n’est pas une beauty addict, comme vous allez l’entendre. Eh oui, le Droit et la Finance, ça mène à tout, même aux pots de crème !

Un profil atypique pour une boutique et un site mygreenbrands.com qui ne le sont pas moins.

Cécile est intarissable sur son aventure (car ç’en est une !), mais j’ai tout de même réussi à faire tenir notre conversation dans une demi-heure ! ;-). Au cours de ce dialogue, elle nous raconte comment elle choisit ses marques, elle nous dit tout sur son besoin de trouver des marques à l’éthique cosmétique irréprochable. Intarissable et passionnante. Je suis certaine que beaucoup d’entre vous se retrouveront dans son discours.

L’adresse de Awesome : 49, rue Saint-Georges. 75009 Paris. Et son site de e-commerce mygreenbrands

Retrouvez mygreenbrands sur instagram @mygreenbrands et sur facebook @mygreenbrands.

Retrouvez aussi le post que j’avais consacré à Awesome il y quelques mois sur Beautytoaster.

Pour continuer à me suivre et ne manquer aucun épisode, abonnez-vous sur iTunes (n’oubliez pas de laisser de jolies petites étoiles) et suivez-moi sur Instagram @beautytoaster et sur la page Facebook @beautytoaster