Tag

Slider

Parcourir

Partir, partir…

Bon, ça y est, les vacances sont là. Je suis off dans quelques heures. En attendant, petit post de dernière minute pour vous montrer ce qui va m’accompagner sous le soleil.

Côté protection solaire, je reste une fidèle des soins Clarins qui m’accompagnent depuis des années sur le visage et le corps. Et depuis quelques années, je les associe à ceux d’Esthederm. Ici, la Brume Adaptasun que j’utiliserai en seconde période de vacances. Dans les deux cas, je suis certaine de ne pas cramer dès les premières expositions. Mais plus le temps passe, plus je suis sensible à l’impact polluant des filtres. Donc, je songe sérieusement à changer mes habitudes avec le soleil, seul moyen de ne pas polluer la faune et la flore marines.

L’eau Thermale d’Uriage m’accompagne aussi.  C’est elle qui réveille ma peau le matin puisque je ne fais jamais de nettoyage le matin, comme je l’expliquais dans ce post sur ma routine anti-âge). Et puis c’est pas mal aussi pour se rafraîchir pendant a journée ou le soir après la plage ou la piscine.

Démaquillage obligatoire le soir pour éliminer le sable, le sel et les résidus de protection solaire. Pour tout enlever sans en rajouter avec une eau trop calcaire ou des tensions-actifs trop agressifs, j’ai misé sur le Lait Démaquillant Confort de Saeve (Ligne Hydra Malva), une toute nouvelle marque qui mise sur les vertus anti-oxydantes et anti-inflammatoires de la sève fraîche de bouleau bio. Elle serait salvatrice pour la peau avant et après les expositions donc ça tombe plutôt bien (en pharmacie et sur le site de marque bientôt).

Certains disent qu’il ne faut pas exfolier en période d’exposition solaire. Alors, moi je dis qu’on fait comme on veut mais en respectant quelques règles de base quand même. On peut en faire un hebdo en évitant les zones fragiles comme le buste et en insistant plutôt sur les coudes, les genoux et surtout les talons qui sont soumis à rude épreuve. Autre précaution : le faire le soir sur peau humide (plutôt que sèche), parce que retirer cellules mortes et film hydro lipidique le matin, juste avant de partir à la plage, ça peut faire très mal, même avec une protection de ouf ! La veille au soir, c’est beaucoup mieux, croyez-moi ! Et surtout ne frottez pas trop fort. L’idée n’est pas de fragiliser la peau, juste de la rendre plus lumineuse en éliminant les cellules mortes qui ternissent le hâle. Mon gommage du moment : L’Exfoliant gommage Corps Triple Action de Cap-Ferret (en pharmacie et sur le site de la marque), encore une marque découverte cette année. Sa texture est très riche en huilerons pas trop décapante.

Pour la douche du matin et du soir après la plage, j’adore l’Huile de Douche Lavante de La Rosée, une autre marque qui a déboulé en pharmacie cette année. Elle laisse la peau toute douce et surtout elle nettoie en douceur.

Pour le soir, car oui, les vacances, c’est aussi les sorties, les apéros etc. J’ai choisi une cologne. C’est léger, frais, tout ce qu’il faut pour les chaudes soirées d’été. Les Eaux de Chanel sorties il y a quelques semaines sont magnifiques et j’aime tout particulièrement Paris-Deauville. Une alchimie verte et fusante d’écorce d’orange, de feuille de basilic et de petit-grain. Avec en léger sillage un joli bouquet de rose, jasmin et patchouli.

J’emmène un peu de make up aussi. Mais pas question de mascara, de rouge à lèvres et autres fards à paupière. La peau a besoin de faire une pause aussi. Pratique le Crayon 4 Couleurs que Clarins réédite encore cette année. J’aime beaucoup le turquoise ou le violet au ras des cils et on peut aussi se maquiller la bouche avec le rouge. Plus pratique que ça c’est difficile à faire. D’ailleurs,  je sais déjà qu’il y en a une (#mafille) qui va me le piquer rapidement…

Pour les ongles, je reste fidèle à la formule clean des vernis Green de Manucurist dont je vous parlais dans le post Les vernis Green de Manucurist.

Et voilà ! Sur ce je vous souhaite de belles vacances et rendez-vous très vite pour de nouveaux posts… En attendant écoutez les épisodes de Beauty Toaster le podcast (le dernier de la saison sera diffusé le 18 juillet. Retour de nouveaux épisodes, dès la rentrée, le 5 septembre). Laissez des commentaires et profitez bien de vos vacances, parce que je ne sais pas vous, mais moi je les attendais depuis… Deux ans !

avion vacances plage mer tropiques

 

 

Où se faire masser ?

Ok, la Chine c’est peut-être un peu loin, même pour des vacances, quoi que… Alors pourquoi ne pas y aller juste par l’esprit et la main, en s’offrant les meilleurs massages chinois de Paris.

1. Se détendre à la Maison du Tuina. Avec un massage crânien. En avoir plein le dos, avoir la tête « farcie »… Si ces expressions vous parlent un peu trop, il est temps de vous faire du bien. Le Yang Ju est un massage qui consiste à stimuler les méridiens des mains des avant-bras, mais également de la nuque et du crâne. Acupression, pressions douces, massage plus appuyé, les techniques s’enchainent et on se détend, les tensions se dissipent. On sort un peu dans le coton et il vaut mieux se poser un peu avant de sortir, vous pouvez me croire. A faire avant de partir en vacances et à poursuivre pendant le reste de l’année pour éviter blocages de cervicales, maux de têtes et même insomnies. Perso, je vais en refaire un avant de partir. Massage Crânien,nien Yang-Ju, 50 mn, 75€-Maison du Tui Na – Adresses des différents centres (Paris, Bordeaux  Lyon) à retrouver sur le site Maison du Tui Na

 

2. Préparer l’été chez Lanqi. Cette saison, on ménage son foie. En arrêtant de lever le coude… mais c’est pas notre genre, pas vrai ? Blague à part, en médecine chinoise, quand arrivent le printemps et l’été, l’énergie Yang monte (un peu comme la sève dans les arbres) et c’est le foie qui en est responsable. Pour l’aider à évacuer le stress et la fatigue, on file chez Lanqi tester le Soin Bel Eté à base de Tui na et de massage détox du foie au cours duquel la praticienne travaille en profondeur le méridien de cet organe. Parfait pour rééquilibrer l’organisme tout entier et arriver en vacances déjà zen. Soin Bel Eté, 60 mn, 76€ – Lanqi Spa – 48, avenue de Saxe 75007 Paris – Tél : 01 44 38 72 05.   

Maman, c’est quoi ce machin rose ?

Aujourd’hui, je début une série de posts sur ces home devices qui s’installent doucement mais sûrement dans nos routines beauté, bien-être et même santé, enfin dans nos vies quoi.

Je commence par la cosméto mais pas pour vous parler de brosses nettoyantes. Non, c’est bon, je crois qu’on a fait le tour. Non, je préfère m’intéresser aux appareils qui veulent booster l’efficacité des soins anti-âge.

En ce moment j’utilise matin et soir (et ça fait plusieurs semaines que ça dure déjà), ce petit objet beauté non identifié. Alors évidemment, je n’ai pas pu résister à l’envie de faire une photo un peu décalée. Mais oui, quand je regarde Iris, c’est son nom, je ne peux m’empêcher de de me rappeler ces visuels hallucinants dans le catalogue de La Redoute de mon enfance.

Iris forer, anti âge

Alors pour celles qui n’ont pas connu, voici une anecdote très perso mais qui parlera à beaucoup, j’en suis certaine. La Redoute a longtemps eu un gros catalogue bi-annuel où l’on trouvait tout : vêtements, électroménager, jouets, meubles. TOUT. C’était un peu notre Amazon mais sur papier et certainement plus vertueux (impôts payés en France, méthodes de management certainement moins horribles… Passons. Et donc on trouvait des balances, des des combinaisons de sudation pour maigrir et, et… des vibromasseurs ! Oui, oui, vous avez bien lu, des vibro ! Seulement, ils ne pouvaient pas afficher clairement la couleur (eh oui, ce catalogue était vraiment un truc familiale, il trônait dans le salon à la vue des parents et des enfants). Alors le mannequin posait avec un sourire béat et le vibromasseur collé à la joue comme si c’était un objet de massage. Evidemment, moi petite, je me demandais à quoi ça pouvait bien servir de se masser le visage avec un truc pareil. Ce n’est que bien plus tard, évidement, que j’ai compris l’utilité de l’appareil, le ridicule de la situation et surtout pourquoi ma mère avait été si gênée de me répondre quand je lui avais demandé à quoi pouvait bien servir cet appareil. Ouais, on était quand même moins à l’aise avec sex toys dans les années 70-80.

Voilà, ça c’était pour le retour historique. Bref, aujourd’hui, moi je dis que sans le savoir, La Redoute a anticipé l’avènement des appareils de massage anti-âge. Ok, je sors… Blague à part, j’aime beaucoup ce petit device crée pour masser le contour des yeux, donc, améliorer le drainage (pour celles qui ont des poches, ça peut être pas mal), la micro-circulation (pour les cernes des lendemains fête 😉 ) et accessoirement prévenir peut-être quelques ridules (bon, si la patte d’oie est déjà bien installée, ce ne sera pas miraculeux…).

iris Foreo, contour de l'oeil, anti-âge, soin

Il coche toutes les cases : il est petit (il partira en vacances avec moi celui-là), léger, se prend bien en main (Ahahah !) et se recharge comme un portable (pas de piles !). Il a un toucher peau de pêche vraiment agréable. Il utilise la techniques des nano-vibrations et on peut varier la vitesse ou l’intensité du massage. Perso, j’utilise toujours la même intensité. Tester les 8 fréquentes juste pour déterminer celle qui me convient, j’ai trop la flemme ! C’est intense, mais vite fait : 30 secondes pour chaque oeil. Si moi je le fais…

Mon conseil : l’utiliser après avoir appliqué un soin contour des yeux (perso, je suis une grande fan d’Advanced Night Repair Eye Concentrate Matrix d’Estée Lauder pas donné mais il vaut vraiment ses 68€) afin que l’embout glisse sans tirer la peau, en particulier si elle est sèche. Et en plus le soin pénètre bien mieux.

Mon astuce : je l’utilise aussi sur le reste du visage avec des mouvements ascendants notamment dans la zone inter-sourcilière, au niveau des joues et des sillon nasogéniens.

Iris de Foreon, 139 €. A shopper sur le site Foreo 

Vous connaissez ? Vous l’avez testé ? Dites-nous ce que vous en pensez.

Je dors mal… quelquefois, mais je me soigne

Je ne sais pas vous, mais moi en ce moment, je fais au moins une insomnie par semaine. La faute au stress ! j’ai quelques raisons de l’être, même si les choses s’arrangent… Je n’ai pas trop de mal à m’endormir en général, mais de temps en temps, je me réveille à 4 heures du matin (même avant dans les très mauvaises nuits) et alors impossible de refermer l’oeil. Je me rappelle vous en avoir parlé dans le post Passer à l’heure d’été. Avant ça m’énervait. Aujourd’hui, j’accepte, je prends mon casque, j’écoute un podcast ou alors je lis un mag, un livre, je vaporise un peu de Rescue Fleurs de Bach sous la langue… Je tente des trucs, c’est ma façon de gérer le « problème » et ça ne vaut que si on n’est pas dans l’insomnie chronique, bien sûr !
Mais quand même, dans ces moments-là, je comprends un peu ce que peuvent ressentir les « vrais » insomniaques. Le pire étant le moment où j’entends mon réveil sonner alors que je viens à peine de refermer l’oeil… Une calamité ! Là,  je sais que la journée va être hard et trèèèès, très longue.

Bon, mais la nuit, c’est aussi le moment où il se passe plein de choses au niveau de la peau vous savez. Bien plus que pendant le jour en fait. Pendant la journée, elle est occupée à gérer les agressions extérieures (UV, pollution, déshydrations, chaleur, froid…), alors que la nuit elle se répare. Elle évacue les toxines et ses cellules se mettent en mode maintenance. Avouez que la mécanique cellulaire est dingue tout de même.

Justement j’ai toujours vu deux écoles s’affronter sur ce point. Il y a ceux et celles qui préconisent de mettre des crèmes afin d’apporter à la peau ce dont elle a besoin pour se réparer, lui éviter de se fatiguer trop. Et puis, il y a les autres qui prêchent pour le « no cosméto ». Eux disent qu’il faut laisser la peau bosser toute seule sinon, elle devient fainéante.

Moi je suis un peu entre les deux. Pour être honnête avec vous, je pense que la peau n’a certainement pas besoin qu’on l’asphyxie sous des tonnes d’actifs. La laisser tranquille ce serait pas mal ou alors on choisit des soins pas trop chargés en actifs. En fait, je prêcherais plutôt pour la raison et le confort. Quand il fait froid, par exemple, je ne m’interdis pas après le démaquillage d’appliquer une huile (je suis très huile depuis plusieurs mois) ou un baume épais. Au passage j’en profite pour faire un bon massage qui détend les traits et encourage la synthèse de fibres élastiques (j’applique les conseils d’Odile Vilain).

Voici un petite sélection de soins de nuits aux fragrances inspirées de l’aromathérapie censées favoriser la relaxation.

A masser. Si vous êtes comme moi et que vous aimez bien profiter du soir pour masser votre peau et tonifier les tissus, à vous les huiles et les baumes. Si vous recherchez une formule hydratante, il y a le Baume de Nuit Hydratant Aromessence Neroli Amara de Decléor. Pas besoin d’en mettre beaucoup. Une noisette à chauffer au creux de la main et on fait pénétrer avec des gestes ascendants, sans oublier le cou. Pour celles qui préfèrent une texture plus fluide, Mon Huilette Night (perso j’aime beaucoup !) est idéale. Elle est anti-âge (huiles essentielles de géranium rosat, d’origan, de myrte), anti-taches (HE de carotte) et elle permet de mieux dormir aussi.

Pour celles qui n’aiment pas les huiles, qui n’ont ni le temps ni l’envie de masser, ou pour celles qui n’aiment pas quand ça colle, voici un gel crème frais, Sound Sleep Cocoon de Dermalogica. Des extraits végétaux (arbre à soie revitalisant, prune de kakadu riche en vitamine C, graine de tamarin hydratante), de la vitamine C et un parfum relaxant qui fait effet toute la nuit (HE de lavande, santal et patchouli).

Spécial contour des yeux. Si vous en avez ras-le-bol de vous réveiller avec des yeux de grenouille, la Crème-Masque de Nuit Eye Dream de Talika est pour vous. Décongestionnante (marron d’Inde), raffermissante (des peptides pour stimuler le collagène) nourrissante (protéines de soja) et apaisante (eaux florales de fleur d’oranger et de tilleul), c’est le soin contour des yeux idéal. Top : la bille en acier qui masse et rafraîchit.

Et vous, et vous ? Vous dormez bien en ce moment ? C’est quoi vos trucs et astuces pour gérer les insomnies ?

 

 

 

L’instant AHA

Quand on nous parle corps, c’est toujours pour nous parler poids, minceur, cellulite, bref, les sujets « marronniers » qui font vendre du papier. Saoulant, non ? En fait, les françaises sont schizophrènes sur ces sujets. Elles les rejettent, mais continuent d’acheter les mags qui en parlent comme si elles attendaient encore un miracle. Évidemment, le problème des miracles, c’est qu’ils restent rares… A part avec les filtres Instagram, mais c’est une autre histoire.

Bref, moi je ne vais pas vous parler régime ou minceur car je ne peux pas parler de quelque chose auquel je ne crois pas. En revanche, je vais vous parler peau. Car autant on parle des rides du visage, autant on ne parle quasiment jamais de la qualité de la peau du corps qui prend pourtant des années. A croire que le vieillissement s’arrête à la base du cou. Hélas non !

J’ai vu récemment des sujets sur le brossage du corps. Oui, bah rien de neuf sous le sun, hein, j’en parlais déjà dans un post en 2016 intitulé Se brosser. Un truc que j’avais découvert en Inde il y a presque 20 ans (autant dire une éternité) et que je pratique toujours. Toujours le matin et à sec. Ca me réveille et ça évite à ma peau de se flétrir trop vite. Bien que ce soit inéluctable, j’en suis bien consciente. Je vais bien ressembler à une vieille pomme fripée un jour. Oui, mais le plus tard possible alors ! J’ai ajouté un gommage hebdomadaire après mon running dominical.

Evidemment, la crème nourrissante juste après la douche est un must have ! Il faut bien reconstituer le film hydro lipidique, encore plus avec une peau ultra sèche comme la mienne.

Pour celles que la brosse effraie (je comprends…), voici deux nouveautés. Peaux sensibles s’abstenir.  Vous vous rappelez, je vous avais parlé des AHA qui revenaient en force dans le post Fermeté, hydratation, glow... Si, si, remmener ! Eh bien, je ne m’étais pas trompée ! Voici de quoi se faire une peau lisse et éclatante de la tête aux pieds, au-delà du cou en tous cas ;-). A utiliser le soir, car AHA et soleil ne sont pas ce qu’on pourrait appeler des BFF. Intéressant quand on sait que le renouvellement cellulaire s’opère pendant la nuit. Les AHA, s’ils sont bien dosés ont plusieurs fonctions. Ils exfolient, c’est vrai, mais ils stimulent aussi la réorganisation des fibres de collagène, ils lissent la surface de l’épiderme, ils atténuent les taches et les ridules.gommage exfoliation AHA fermeté éclat

Chez Eneomey, on cible clairement le relâchement cutané et on y met les moyens. Alléluia ! 5% de vitamine C et surtout 30% d’acide glycolique (un taux extrêmement élevé qui est paraît-il toléré vu l’antériorité du produit). D’ailleurs, sur certaines zones, ça peut piquer… On nous promet un effet anti-relâchement et tonifiant pour les peaux ramollos, voire anti-tache. Honnêtement, le lait est fluide, très léger, a priori pas nourrissant du tout et pourtant, pas de problème de déshydratation pour l’instant. Allez, je vais vous révéler un truc : c’est une anti-sèche remarquable pour les talons aussi… Perfecrt Body 30, Lait Corporel Raffermissant, 150 ml, 58 €.

Chez REN, on mise sur une formule plus soft composée d’acide lactique et de xylitol pour accélérer le renouvellement cellulaire. Grâce à la présence de probiotiques, la formule favoriserait le rééquilibrage du microbiome de la peau, vous savez cette faune bactérienne invisible qu’on a tous à la surface de la peau. Sérum Corps Peau Neuve Eclat AHA, 200 ml, 38 €.

Rien à voir mais un peu quand même, pour gommer les cellules mortes, ce joli Gommage Corps 1902 de chez Berdoues. Aux extraits de tilleul, calendula, karité, camélia et pêche, il contient 97% d’actifs naturels et j’adore son look old school. 200 ml, 14,50€.

Et pour celles qui veulent en savoir plus sur la peau en général. Un bouquin très bien fait, écrit par la Dr Nina Roos, dermatologue, que j’ai eu l’occasion d’interviewer. C’est didactique, clair, elle y parle d’hormones, d’actifs, donne de judicieux conseils. A mettre entre toutes les mains. La Peau c’est la Vie, chez First Editions, 6,95 €.

Et vous, vous craignez aussi la peau qui pend, le corps qui se « parchemine » ? C’est quoi votre stratégie ? Ou au contraire, vous vous dites que c’est dans l’ordre de choses et vous faites au mieux ?

Quoi de neuf en avril ?

Ouhlà ! Je vous avais prévenu que la speedlist ne serait pas forcément régulière, mais là, j’ai fait fort. Désolée, depuis le lancement du podcast, je vois de moins en le jour. Mais j’adore et je suis heureuse de voir que vous êtes toujours plus nombreuses (et nombreux peut-être) à l’écouter.

1.  Rose aux joues. Si vous suivez Beauty Toaster sur IG, vous avez certainement vu ce visuel en post la semaine dernière, il annonçait l’interview de Carole Colombani, maquilleuse pro et fan de Nars. Moi aussi je suis fan de Nars. J’avais parlé de ses fond de teint dans un ancien post Mon teint en mieux. Cette année, j’adore ce blush liquide et sa teinte Hot Tin Roof à la fois super pigmentée et transparente. Je l’estompe à l’éponge contouring sur le sommet de la pommette avant de l’étirer jusqu’aux tempes. Il rehaussé le teint, donne du relief et a un petit effet lift au passage. Toujours bon à prendre… Liquid Bush de Nars, 33,95 € (chez Sephora).

2. Tout sur les règles. Je ne sais pas vous, mais moi j’appartiens à une époque où parler de règles avec sa mère c’était juste pas possible. Heureusement, tout ça a bien changer. Sylvia Vaisman, journaliste santé hyper pointue avec qui j’ai eu la chance de travailler, a co-signé ce livre avec Caroline Michel, journaliste qui tient le blog www.ovary.fr . On y parle protection, de cycles. On y apprend qu’il existe un congé menstruel (ah ouais ?). Mais surtout, on y découvre que les règles ne sont pas indispensables, d ‘autant qu’aujourd’hui, il existe un vrai problème : on a, par rapport aux femmes des siècles précédents, beaucoup plus de cycles menstruels (l’âge de la puberté a avancé, les femmes font moins d’enfants…) et cela pourrait avoir une influence sur le développement de cancers (seins, ovaires etc.). Bref on apprend un max de choses. A mettre entre les mains de nos ados aussi. Petite Encyclopédie des règles, éditons First, 14,95 €.

3. Nouvelle boutique. Si vous êtes fan de Diptyque, sachez que la marque a ouvert une nouvelle boutique de l’autre côté de la Seine. Direction le Faubourg Sant-Honoré à Paris, dans le quartier des grandes maisons de mode. C’est au N° 332 que ça se passe. Rien que la boutique vaut le détour, C’est un écrin, pas très large mais qui fourmille des tout ce qu’on adore évidemment, notamment les fameuses bougies. Difficile de ne pas craquer. Et rien à voir, mais je ne résiste pas… Je vous en avais déjà parlé dans Sang, sécrétions et momies, de ces conférences sur l’univers du parfum. Je suis vraiment fan du Musée du Parfum Fragonard.  On arrive dans la salle en déambulant dans le musée et ses salles sombres, c’est magique. La toute dernière conférence à laquelle j’ai assisté expliquait comment étaient conçus les cabinets de curiosité du 16ème au 19ème siècle. On collectionnait toutes sortes de choses insolites, des météorites, des animaux empaillés, des amulettes et même des calculs de… baleines. La dernière conférence avant les vacances aura lieu le 24 mai. Elle s’intitule Le Musc des Secrets : le Parfum et le Désir dans la Poésie Persane. Durée 1h30, 15 €, réservation obligatoire sur le site www.musee-parfum-paris.fragonard.com, rubrique « Visites et activités ». Je compte bien y assister, et vous ?

4 Spring blossom. Une fois n’est pas coutume (mais alors vraiment pas), je vais vous parler déco ou plus exactement luminaires. Je suis très fan de suspensions. Si je pouvais, j’en changerais à chaque saison, mais comme ça peut coûter beaucoup plus cher que de simples rideaux, ça calme… Irma Birka, une de mes amies est styliste et depuis quelques temps, elle fabrique à la main, avec son amoureux François-Marie Gérard, de magnifiques luminaires baptisés Bloomboom. De grosses fleurs en PVC expansé, colorées ou noir et blanc, à la fois graphiques et poétiques. Elles existent en lampes à poser ou en suspensions. Vous pouvez aller voir sur IG @bloomboom_design. Elles sont juste magnifiques. A partir de 430 € la suspension. Sur le site www.bloomboom.fr

5 De base… C’est l’expression préférée de ma fille. Elle a 15 ans, que voulez-vous ! Fin de l’aparté ;-). J’ai connu Uka sur un salon, il y a un paquet d’années, ils voulaient lancer leurs huiles pour les ongles en France, mais n’avaient même pas encore de distributeur #frustration. Depuis, les choses ont bien changé, même si la marque reste confidentielle. Ces vernis sont en fait des bases. Très pastels et transparentes, elles peuvent s’utiliser seules ou on peut créer sa propre couleur en superposant différentes teintes, jusqu’à 5. C’est subtile et ludique à la fois. Vernis Uka Color Base Coat Zero, 5 teintes, 22 €.

 

 

 

Première collection

Violette, c’est la star du make up sur les réseaux sociaux et en particulier sur Instagram. violette_fr c’est 206 000 abonnés sur IG et plus de 186 200 abonnés à sa chaîne YouTube ! Elle vit à New-York (c’est sans doute la plus new-yorkaise des parisiennes !), ses looks « effortless » séduisent, les influenceuses les plus pointues la suivent, c’est dire ! Arrivée chez Estée Lauder l’été dernier, on attendait avec impatience sa toute première collection.

Estée Lauder X Violette, ChanelJ’ai pu tester le Rouge à Lèvres Liquide 305 Poppy Sauvage (aucun avis sur le reste de la collection que je n’ai pas eue en main). Sublime couleur, mais au-delà de ça, c’est la texture que je trouve fantastique. Le fini mat, la texture seconde peau qu’on ne sent plus une fois que le liquide a séché. Et surtout quel confort ! C’est tout le savoir-faire d’Estée Lauder qui se cache dans ce flacon.

J’adore, vraiment ! Pourtant, au départ je me suis dit : « allez, encore un gloss ! » Bah non, détrompez-vous c’est un vrai rouge et en plus il tient des heures sans dessécher les lèvres, il est top ! Dès la première couche, la couleur est intense, et comme il ne crée aucune épaisseur, on en repasse une couche sans problème.

Bouche rouge, Envy Rouge, Estée Lauder X Violette
Merci ma fille d’avoir joué les modèles, XOXO !

Attention : ce genre de produit ne supporte pas l’à peu près.Les lèvres devront être parfaitement lisses. Vous ne savez pas comment faire ? Mon post spécial lèvres parfaites va vous éclairer, j’en suis certaine. Autre détail d’importance : le contour doit être nickel, si on ne maîtrise pas l’effet « bouche ». Le tracé tremblotant, c’est niet ! Donc, si votre main n’est pas sûre, misez sur le crayon contour (attention, on le choisit plus clair et on l’estompe surtout !) pour ne pas vous louper. Allez, ce n’est qu’un coup de main à prendre. Retouches indispensables en cours de journée 😉

Pure Color Envy Rouge à Lèvres Liquide Poppy Sauvage, Estée LauderXViolette, 34€. (en exclu sur le stand Estée Lauder du Printemps Haussmann)

 

Un avant goût d’été…

Bon, on est bien d’accord que l’été reste une utopie à l’heure où j’écris ce post (début avril). Mon manteau d’hiver est toujours en faction à l’entrée. Je n’ai même pas encore tombé l’écharpe tellement j’ai peur de me choper une trachéite ou un méchant truc du genre. Et mes tiroirs débordent toujours de pulls. L’hiver va-t-il nous lâcher un jour ? Pour l’instant, j’en doute.

Et ça me fatigue, pas vous ? Du coup, j’ai décidé de contre-attaquer et d’adopter un parfum qui fleure bon le sable chaud. Ca faisait longtemps, mon dernier post parfum remonte à il y a un an avec Fragrance, l’autre parfum. Le parfum possède une vraie force évocatrice, une vraie madeleine de Proust ! Il peut vous transporter très vite sur une plage, dans une fête foraine ou dans un lit un dimanche matin.

soleil, parfum, fragrance, été

Ce jus est très solaire et  s’appelle opportunément Eau de Soleil Blanc. Il s’ouvre sur de la bergamote vert, du petit grain bigarade, et des épices comme le poivre rose, la cardamome et le cumin. En coeur, c’est une effusion de fleurs blanches (jasmin, ylang ylang, tubéreuse) et de fleur d’oranger). Les notes les plus profondes sont un accord improbable de coco de mer, d’ambre et de vanille. Et ce flacon en verre givré. J’adore le verre givré !

Je l’asperge et je me téléporte sur une plage de sable blanc et baignée de rayons brûlants. On finira bien par le voir pointer, ce Sun ! Bonne semaine à toutes 😉

Tom Ford Eau de Soleil, 102 €, 50 ml, déjà dispo dans tous les points de vente Tom Ford

Repulper version soft

Les lèvres ne sont pas mon obsession. Encore que… j’avais fait un post qui s’appelait Sexy Baumes il y deux ans. Pourtant, force est de constater, quand je vois ce que ma fille me montre sur IG, que ça obsède pas mal les filles, les jeunes en particulier. C’est dingue comment Kim K. et sa clique ont transformé les codes esthétiques. Grosses lèvres… grosses fesses… Plus c’est gonflé (à hélium 😉 ), plus c’est considéré comme « beau ». Ah ouais ?
Moi ça m’effraie. Surtout quand je vois que des gamines rêvent de ça. C’est quand même dingue, non ? Mais je peux pas comprendre, j’ai plus 15 ans. Et à la limite, c’est tant mieux, c’est tant mieux pour moi… Pas envie d’une bouche de canard. Moi, du moment que mes lèvres sont hydratées, c’est tout ce que je demande. La perte de volume, de tonicité, ça va avec l’âge et je trouve les solutions qui existent (injections) pas franchement satisfaisantes.

Donc, mon problème à moi, c’est l’hydratation. Le fait qu’elles soient moins lissent aussi, plus sensibles au froid, le rouge à lèvre qui tient moins longtemps. En fait, au tout début de mes années de journaliste beauté on m’avait expliquer qu’utiliser du baume sans arrêt rendait les cellules des lèvres particulièrement paresseuses. Elles ne produisent naturellement pas quasiment pas de sébum, alors si en plus on leur apporte ce qu’elles peinent à produire spontanément, elles se foulent encore moins ;-), les cellules se mettent en mode pose. Pour moi c’était trop tard, j’avais pris cette habitude depuis l’enfance et j’avais déjà la vingtaine.

Il y a quelques jours, j’ai testé Flashpatch de Patchology (en vente chez Sephora), un patch d’hydrogel souple et assez large pour bien recouvrir les contours. Bourré d’acide hyaluronique, de thé vert et de peptides, on le laisse pauser au moins 5 minutes. Devant la télé, derrière l’ordi ou le soir après le démaquillage, ça passe vite. Eh bien moi qui ne peux pas sortir sans baume à lèvres, il m’a permis de m’en passer pendant deux jours tout de même.

Dur de lutter contre une habitude qui est même devenue un réflexe, mais en mettre moins souvent c’est déjà un bon début. Du coup, je me suis inventé une routine spéciale lèvres plus lisses : gommage, patch, et baume avec parcimonie (même s’il y en a de belles nouveautés).

Ma routine. Je gomme mes lèvres avec le Gommage Eclat Sucre de Soin L’Oréal Paris, en même temps que le visage. Il est super fin, il fond et ne dessèche pas (50ml, 8,90 €). J’applique un Flashpatch pendant 5minutes voir plus, ce n’est pas désagréable car il ne sèche pas (boîte de 5,  11,95 € en exclu chez Sephora). Surface lissée garantie !

Et pour les accros comme moi, ne reste plus qu’à choisir parmi les plus jolis baumes de la saison. Difficile de choisir entre le très gourmand Sugar Lip Caramel de Fresh qui sent trop bon le caramel, même si je suis pas fan des parfums alimentaires. Pour un effet bouche mordue, je trouve le Duo Baume et Poudre à Lèvres  de Chanel top. A étaler au doigt pour plus de transparence (N° 410, 36€). Au karité ultra-nourrissant, il est trop chic avec son fourreau en cuir rose Le Rouge Perfecto de Givenchy (environ 36,50 €).

Faire dans la douceur

Depuis quelques mois, je fais plus attention à moi. Terminé les séances d’effort excessives. Même si je continue à courir, c’est ma soupape (j’en parlais dans 5 bonnes raisons de courir). Je ne sais pas si c’est l’âge (c’est certainement ça) mais plus ça va, plus j’ai envie d’aller vers des activités plus softs. Je veux approfondir ma pratique du yoga, mais plutôt dans un studio, parce que les cours collectifs dans les grandes salles de sport, c’est pas possible. Quand on débute, on a besoin d’être guidé, corrigé. Impossible dans un cours à 30 ! D’ailleurs, rien à voir, mais quand j’ai découvert le Studio Reformation  de Cassandre Mugnier dque j’ai interviewée dans ce podcast, j’ai vraiment réalisé que les cours en surnombre n’étaient vraiment plus pour moi.

Vous êtes comme moi ? Ce week-end à Paris se tient à Paris le Salon Body Fitness. Je déteste aller dans les salons en général, c’est vraiment pas mon trip (ahahah, c’est une expression de vieille ça !). Il fait trop chaud, y’a du monde, bref, c’est vraiment pas le genre d’endroit où je me sens à ma place. Pourtant cette année, je vais bien changer d’avis.

Pourquoi ? Parce que pour la première fois, le salon du fitness fait une place à devinez quoi ? Le yoga, la méditation, le Feldenkrais, le QI Gong… Normal, c’est la tendance forte du moment. Moi-même, pourtant fitness addict, je suis en train de glisser doucement vers des pratiques plus… Non, douces, n’est pas le mot en fait. C’est super tonique. Je suis des profs sur Insta qui font des trucs de malades, ça prend parfois des allures de Cirque du Soleil, mais bon, chacun son truc, hein.port de bras, fitness, yoga

Au salon, je me suis laissé dire qu’il y aurait même une démo de Port de Bras, une technique inspirée de la danse classique, inventée en Russie. C’est super gracieux et ça demande une bonne concentration car ce sont des chorégraphies. A mon avis impossible d’avoir des ailes de Batman si on pratique régulièrement et ça donne un joli port de tête, enfin si on fait l’effort de s’appliquer.

Donc direction le Salon ce week-end, un bon moyen pour s’initier gratuitement à quelques activités. Perso, je testerais bien la méditation. Alors, on se voit là-bas ? Parce que moi, j’y vais, peut-être qu’on se croisera 😉 . Salon du Body Fitness du 16 au 18 mars, à la Porte de Versailles.

Et vous le sport, c’est quoi pour vous ? Un enfer, un mal nécessaire, un plaisir ? Faites-nous partager vos expériences. 

Petit bonus pour celles qui découvrent le blog et pour celles qui aimeraient savoir comment gérer la fin de l’hiver. J’avais eu la chance de recueillir les conseils de Moraima Gaetmank pour passer de l’hiver à au printemps sans trop de casse. A relire pour rester en forme. Namaste.