Tag

prébiotiques

Parcourir

Comment peut-on travailler dans les cosmétiques et craindre de les utiliser sur ses propres enfants ? Sandra Gasmi, la créatrice de Demain, vivait dans ce paradoxe jusqu’à ce qu’elle décide d’agir. Après tout, on n’est jamais mieux servi que par soi-même, n’est-ce pas ?

Demain est né. Une gamme in et out, de crèmes universelles et de compléments alimentaires pour protéger la peau, toutes les peaux. Leur secret : des pré et des probiotiques pour entretenir les fameux microbiotes intestinal et cutané.

En plus, Sandra est très concernée par la protection et l’avenir de notre planète et a mis un point d’honneur à créer une marque vertueuse. Et si Demain incarnait le modèle cosmétique du futur ?

Allez, à vos écouteurs, c’est l’heure de Beauty Toaster

Ne manquez aucun nouvel épisode de Beauty Toaster ! Abonnez-vous sur Apple Podcast, SpotifyDeezerGoogle Podcast et sur toutes les bonnes plateformes de podcasts. N’oubliez pas de laisser un commentaire et plein d’étoiles sur Apple Podcast, si vous avez aimé. Vous permettrez ainsi à Beauty Toaster de profiter d’une audience plus large en donnant à d’autres auditeurs la chance de le découvrir. N’hésitez pas non plus à en parler beaucoup autour de vous, à partager avec votre famille, vos ami(e)s, et tous les passionné.es de beauté et de wellness que vous connaissez, même s’ils vivent loin de vous ;-). Beauty Toaster s’écoute partout dans le monde. Merci infiniment pour votre écoute, votre fidélité et votre soutien. Et très belle année 2020 à tous !

Suivez-moi sur Instagram @beautytoaster , sur Twitter @beautytoaster et sur la page Facebook @beautytoaster pour être notifié des nouveaux épisodes.

Le cuir chevelu et sa faune

Un sujet cheveux, ça faisait longtemps. Mais là, je reviens pour vous parler d’une nouveauté qui pourrait bien transformer vos habitudes. Je vous ai déjà parlé de Gallinée, c’était dans le post Faut-il encore se maquiller à l’eau micellaire .

Au cours de mon échange podcast avec Marie Drago (épisode #39), la créatrice de la marque, avait évoqué un projet de soins pour les cheveux, sur lequel elle était déjà visiblement bien avancée puisque je peux déjà vous en parler. Pas de lignes pour cheveux gras, secs ou je ne sais quoi encore, Marie fait dans « l’essentialisme », et ça change tout. Autre différence, contrairement à une marque traditionnelle qui aurait décliné  sa gamme en types de cheveux, là ce n’est pas le cas. Chez Gallinée la star, c’est le cuir chevelu. Sain de préférence… Et qui dit cuir chevelu sain, dit cheveux plus toniques et donc plus beaux. Tout est logique.

Le microbiome du cuir chevelu existe ! Après tout, le cuir chevelu n’est jamais qu’une extension de la peau, sauf que c’est une extension recouverte de cheveux. Et donc avant de vouloir de beaux cheveux, il faut déjà s’occuper de l’endroit où ils sont implantés, de leurs racines, un peu comme pour une plante.

C’est la 1ère fois que je vois qu’on s’intéresse au cuir chevelu de manière « intelligente. On a bien vu ces dernières années tout un tas de sérums « dépolluants », de peelings spécial cuir chevelu… Ce que j’en pense ? Des formules décapantes, desquamantes (moi qui n’ai déjà pas besoin de ça…), parfois même j’avais l’impression de surcharger mon cuir chevelu et d’avoir à le laver encore plus (donc encore plus de décapage…) pour éliminer un film gras. Bref, perte de temps, zéro efficacité et éminemment contre-productif « par-dessus le marché », comme on disait au 20ème siècle. Ahahah !

Quand on pense que certains labos ont planché sur le microbiome du cuir chevelu sans jamais sortir un seul produit à la suite de ce qu’ils avaient découvert, là encore, quelle perte de temps, d’énergie et de moyens ! Mais voilà, le roi marketing était certainement passé par là…

soins cheveux, cuir chevelu, microbiome

Pour en revenir à Gallinée, pas de superflus dans les formules, et toujours une constante :  des prébiotiques pour nourrir les bonnes bactéries ; de l’acide lactique pour rééquilibrer le pH de cette boîte de pétri que constitue le cuir chevelu ; de l’eau de riz fermentée et riche en pré et post biotiques ; quelques extraits végétaux.

La ligne se compose de 3 produits. Un sérum rééquilibrant que l’on peut vaporiser en traitement sur le cuir chevelu la veille du shampooing ou après, pour apporter de la brillance aux fibres. Ah oui, ce shampooing possède la particularité de ne pas mousser. Normal, on ne va pas ajouter à une formule rééquilibrante des substances qui sont une source connue de déséquilibre. Donc, zéro sulfates, merci Marie ! Non, « mousse abondante » ne rime pas avec « propreté », mais  avec décapage, voilà la vérité. Donc si votre cuir chevelu est sujet aux irritations, le problème vient certainement en grande partie du fameux « shampooing ». Parenthèse fermée. Troisième et dernière formule, un masque que l’on peut utiliser à même le cuir chevelu, oui vous avez bien lu.

Alors, j’en pense quoi ? Après  seulement deux utilisations, je vois déjà que les choses changent. Avant, mon cuir chevelu desquamait dès le rinçage de l’après-shampoing, là pas de squames, rien. Pour mes cheveux frisés, le masque est peut-être un peu léger, et j’ai toujours besoin d’une crème pour reformer les boucles, mais malgré tout, même sans crème, le cheveu reste doux. Bon, il va falloir quelques utilisations, mais déjà j’ai remarqué qu’entre ces deux premiers tests, mon cuir chevelu n’a pas gratté et c’est bien la première fois que ça m’arrive depuis bien longtemps.

C’est une routine assez nouvelle, avec des usages inhabituels, ça bouscule pas mal d’habitudes, mais, je pense que c’est une voie super intéressante pour tous ceux qui, comme moi, ont un cuir chevelu caractériel. A suivre… Si vous avez des pellicules, je pense que cette routine mérite le détour.

Retrouvez le gamme capillaire Gallinée, sur www.gallinée.com