Tag

soleil

Parcourir

En attendant le « fameux » crash test de 60 millions de conso (c’est ironique, hein), je me suis dit que faire un post sur l’utilité des protections solaires serait bien à propos. D’abord parce que les journées ensoleillées ont été extrêmement nombreuses depuis début mars, ensuite parce qu’en ressortant de nos tanières, il serait peut-être intéressant de savoir si se protéger des UV en ville a véritablement un sens.

Un avant goût d’été…

Bon, on est bien d’accord que l’été reste une utopie à l’heure où j’écris ce post (début avril). Mon manteau d’hiver est toujours en faction à l’entrée. Je n’ai même pas encore tombé l’écharpe tellement j’ai peur de me choper une trachéite ou un méchant truc du genre. Et mes tiroirs débordent toujours de pulls. L’hiver va-t-il nous lâcher un jour ? Pour l’instant, j’en doute.

Et ça me fatigue, pas vous ? Du coup, j’ai décidé de contre-attaquer et d’adopter un parfum qui fleure bon le sable chaud. Ca faisait longtemps, mon dernier post parfum remonte à il y a un an avec Fragrance, l’autre parfum. Le parfum possède une vraie force évocatrice, une vraie madeleine de Proust ! Il peut vous transporter très vite sur une plage, dans une fête foraine ou dans un lit un dimanche matin.

soleil, parfum, fragrance, été

Ce jus est très solaire et  s’appelle opportunément Eau de Soleil Blanc. Il s’ouvre sur de la bergamote vert, du petit grain bigarade, et des épices comme le poivre rose, la cardamome et le cumin. En coeur, c’est une effusion de fleurs blanches (jasmin, ylang ylang, tubéreuse) et de fleur d’oranger). Les notes les plus profondes sont un accord improbable de coco de mer, d’ambre et de vanille. Et ce flacon en verre givré. J’adore le verre givré !

Je l’asperge et je me téléporte sur une plage de sable blanc et baignée de rayons brûlants. On finira bien par le voir pointer, ce Sun ! Bonne semaine à toutes 😉

Tom Ford Eau de Soleil, 102 €, 50 ml, déjà dispo dans tous les points de vente Tom Ford