Rentrée: la cosméto made in Asia #N°1

Rentrée Asie-3J’adore ce moment où je peux vous dévoiler les nouveautés qui m’ont tapé dans l’oeil. Cette année, beaucoup de choses intéressantes : des courants s’affirment, de nouvelles marques vont essayer de se frayer un chemin, des marques « tradi » font leur révolution… Bon vous l’aurez compris, cette rentrée est dense. Alors histoire de ne pas brûler toutes mes cartouches, je vais vous la faire sous forme d’épisodes. Aujourd’hui, direction l’Asie. Attachez vos ceintures, PNC au portes…

Depuis plus d’un an, on l’avait vue déferler en France cette vague coréenne, enfin surtout chez Sephora (je vous en parlais dans le post sur Too Cool for School), avec une multitude de produits très Kpop*, fun et tout et tout, mais on avait un peu l’impression d’avoir affaire à des marques gadgets. Là, on franchit une étape. Les laboratoires Alès (Phyto, Liérac, Caron) ont crée Jowaé, un laboratoire et une ligne de soins Franco-coréennes en collaboration avec un scientifique de l’université de Séoul. Jowaé, utilise des plantes de la pharmacopée coréenne et en particulier une succulente riche en anti-oxydants, les lumiphénols, véritable fil rouge de toute la gamme. Ils ont des pouvoirs équilibrants puissants : protection, éclat, détox, réparation, rien que ça.

Les extraits végétaux sont utilisés purs, sans dilution et les formules sont à 93% naturelles. Zéro paraben, phénoxyéthanol, huile minérale, etc… La ligne comprend aussi bien des produits visage que corps.

Rentrée Asie-2Le Pays du Matin Calme version luxe : Sulwhasoo serait un peu à la Corée ce que Shiseido est au Japon, une institution. La marque a été lancée en 1966 avec une seule crème : ABC Ginseng. Le ginseng est l’ingrédient emblème de la marque  également centrée sur l’équilibre de la peau. Les cosmétologues y associent d’autres plantes de la pharmacopée coréenne, comme la pivoine, le lotus sacré, le lys blanc etc. Les soins sont résolument anti-âge.

Rentrée Asie-1Quand Shiseido joue la simplicité : Assez inattendu venant d’une marque comme Shiseido, qui a toujours beaucoup misé sur l’innovation. La marque fait sa (petite) révolution en lançant Waso, une marque à part entière, très en phase avec les exigences d’une certaine classe d’âge. oui, la millenials attitude a encore frappé. Waso s’adresse à la peau de ces jeunes sceptiques à qui on ne la raconte pas, paraît-il. 51% d’entre eux attendent de l’engagement chez les marques, dit-on chez Peclers. Bon, tout dépend dans quoi on le met l’engagement, hein. En attendant, ils seraient apparemment plus sensibles aux sirènes du naturel que leurs ainés (euh, ça reste encore à prouver…). Pour Waso en tous cas, un peu de nature et surtout le même objectif que les deux marques précédentes : l’équilibre. Les ingrédients ? Les formules ne sont pas 100% naturelles, on a juste supprimé parabènes et huiles minérales… pour la partie « nature » : de la carotte, riche en eau et en nutriments, de la feuille de nèfle anti-sébum, du tofu pour la tonicité, du miel anti-bactérien et de la gelée royale pour son apport en nutriment. Mention spéciale pour le packaging des produits, vraiment sympa.

Et vous, pour laquelle de ces nouvelles marques craquerez-vous ou pas ?

*Kpop, c’est le nom de la pop coréenne dont les groupes de chanteurs, filles et garçons, ont une popularité démente, parfois même bien au-delà des frontières de la petite Corée du sud.

 

2 réflexions sur “Rentrée: la cosméto made in Asia #N°1

    1. Bonjour Karen, oui je vous comprends. Shiseido a des produits performants. Waso est un peu plus basique, mais ça peut plaire aussi. Bon week-end 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *