cheveux: natures mais à sec

Beyoncé Knowles par Michael Thompson (extrait du livre Métamorphoses de Serge Normant- éd. de La Martinière)

Ah, enfin un nouveau post. Oui, je sais, désolée mes chères lectrices. Entre les papiers qui se sont multipliés pour différents supports papier et la méga panne d’idées (si, si, ça m’arrive aussi !)… Mais don’t worry, me revoilà avec des idées qui vous plairont je l’espère. I’m back !

Bon, ce n’est plus un secret, je suis repassée en mode frisée et vu l’accueil depuis que j’ai fait mon « coming out » capillaire, j’ai plutôt bien fait. Cependant, revenir à ma vraie nature de cheveux ne se fait pas sans quelques ajustements. Je redécouvre ce qu’est un cheveu naturellement frisé, sauf que je bénéficie désormais de plein de produits (qui n’existaient pas il y a dix ans auparavant, croyez-moi !), de techniques… L’industrie capillaire ne s’est jamais autant préoccupée de nos jolies têtes frisées.

J’avais oublié qu’ils étaient si secs. Et même très secs. Normal, quand les cheveux sont lissés, le sébum s’écoule le long de la tige capillaire. Et c’est génial. Plus besoin de faire des masques trop lourds, plus besoin de les gorger d’huile non plus. Ils restent beaux, malgré le lissage qui peut les altérer (enfin, un lissage pourri oui, un lissage comme celui que je faisais beaucoup moins). Mais ça, c’était avant. Là maintenant, avec ma « nouvelle » tête, c’est retour aux produits nourrissants. Masque avant shampooing, huile de coco sur le cuir chevelu, j’ai même opté pour le foulard en soie pour dormir. Ça m’évite les noeuds et les frisottis, et une tête improbable au réveil.

J’avais oublié qu’ils étaient si ternes. Bah ouais, autre avantage du sébum, quand on a les cheveux lisses, il lubrifie les longueurs. Et puis, naturellement, la lumière se réfléchit mieux sur une surface lisse. Avec des boucles forcément, c’est moins évident. Je ne sais pas si c’est vrai, mais avec le carré de soie pour dormir (on peut aussi choisir la taie d’oreiller en soie, la fabriquer soi-même est super simple, pour celles qui préfèrent), j’ai l’impression que mes cheveux soient moins ternes chaque matin. Ce qui ne m’empêche pas de les booster avec une crème de jour ou un sérum brillance.

J’avais oublié qu’ils étaient (très) mousseux. Ah, oui, ça c’est ma grande découverte. Frisés à l’implantation, au niveau des tempes, mais mousseux moches sur la partie centrale. Damned ! Bon, j’avoue, j’ai dû passer par la casse soin brésilien (version assouplissant. Le « brésilien cachemire », comme l’appelle Patrick du Salon Rino de Nicolo chez qui je suis allée, toujours fidèle). Super, ce soin assouplit vraiment le cheveu, rend la boucle plus régulière. Donc, j’ai triché un peu c’est vrai, mais j’ai triché utile.

J’avais oublié que c’était du taff. Le matin, il faut les remettre en forme, leur apporter de l’hydratation, de la brillance, comme je l’ai dit plus haut. En clair, un cheveu naturel frisé, bah au finish, c’est bien plus d’entretien qu’un cheveu lissé. Une routine de plus à intégrer le matin donc…

Voici quelques nouveautés cheveux pas seulement pour les cheveux frisés d’ailleurs. Tous ces produits sont au moins sans parabens et sans sulfates, c’est déjà ça.

Pour conserver un cuir chevelu sain. Signé Davines, ce Renewing Serum Superactiv, à appliquer directement sur le crâne, contient des extraits de baie de maqui (un super fruit anti-oxydant), d’épinards (anti-glycation) et de carnosine (anti-vieillissement et anti-inflammation). À coupler avec la crème avant et après shampooing et le shampooing de la même ligne. Perso, j’ai testé le Renewing Conditioning Treatment en masque de nuit et le sérum en dernière étape le lendemain matin après le shampooing et ô surprise, moins de squames sur le cuir chevelu. Je vais donc persévérer.

Une ligne dédiée aux boucles chez Fabio Salsa, riche en extraits de bambou et huile de macadamia, plus pour cheveux bouclés que frisés, mais ça marche. Du shampooing à la base de coiffage, j’ai testé toute la routine (trois produits) et à l’arrivée, j’ai obtenu de jolies frisettes et moins de frisottis. Le cheveu reste léger, pas gras. Très bien.

Une gamme super écolo. Biolage lance RAW (cru en anglais). 100% quinoa, huile de coco, sésame noir, miel etc. Formules biodégradables avec une dizaine d’ingrédients naturels maximum par produits, bouteilles 100% recyclables, zéro colorant. Trois duos (Nourrir, Réparer, Donner du Volume), une huile pour soigner, trois masques (deux réparateurs, un réhydratant). J’ai pas encore testé, mais j’aime beaucoup l’idée des formules simplifiées et super naturelles.

Et vous est-ce que, comme moi, vous avez décidé de revenir à votre vraie nature de cheveux ? Ou avez-vous peut-être renoncé aux colorations pour cacher vos cheveux blancs ? Quelles ont été vos découvertes capillaires récentes et dont vous ne pouvez plus vous passer ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *